Le Centre culturel Aberdeen, construit en 1916, logeait autrefois la première école secondaire de la ville de Moncton. Lorsque l’école ferme à la fin des années 1970, cette alma mater du regretté Northrop Frye, auteur et critique littéraire reconnu à travers le monde, se prépare à une toute autre fonction.

À propos

Au fil des ans, le Centre culturel Aberdeen s’est particulièrement fait connaître pour son rôle dans le développement des arts visuels et des arts médiatiques. Bien que le Centre culturel Aberdeen tienne à maintenir un rapport avec le patrimoine et l’histoire de la région, il vise également à entretenir une vision contemporaine de l’Acadie. Il a certainement permis à l’Acadie et au Nouveau-Brunswick de s’inscrire au sein de nouveaux courants et de formes d’expression artistique inédits en Acadie, tout en favorisant la rencontre du public et de l’art.

Source: New Brunswick Museum

L’édifice du Centre culturel Aberdeen a été construit en 1898, en tant qu’Aberdeen High School. L’école fut nommée en hommage du gouverneur général Lord Aberdeen, qui lors d’une visite à Moncton en 1897 a mis le fondement de l’édifice. L’école a été reconstruite après un incendie en 1916 et elle est restée opérationnelle pendant encore quelques décennies. Après le déclin progressif de l’école dans les années 1970s, cette alma mater du regretté Northrop Frye se prépare à une toute autre fonction.

Suite à la fermeture de l’école, un groupe d’artistes de la communauté a commencé à installer leurs studios et leurs bureaux dans le bâtiment. Ces artistes ont partagé l’espace avec une garderie qui est encore opérationnelle qui permet aux enfants d’être dans un milieu ouvert aux arts et la culture. En 1986, les occupants ont décidé de créer une organisation coopérative au nom de Centre culturel Aberdeen.


Renouvelé et restauré pour sa nouvelle vocation, le bâtiment du Centre culturel Aberdeen abrite une vingtaine d’organisations actives dans le domaine des arts, de la culture et de l’éducation. Parmi les membres réguliers de la coopérative, plusieurs professionnels en arts et en culture, ainsi que certaines compagnies, ont gagné de la reconnaissance aux niveaux local, national et international.

L’ancienne salle de spectacle de l’école, souvent appelée la Grande salle, est depuis longtemps un élément essentiel du Centre. Cette salle polyvalente présente un cachet particulier fort apprécié par différents artistes. Auparavant, elle fut gérée et utilisée par le théâtre l’Escaouette pendant plus de 10 ans où plus d’une trentaine de productions théâtrales ont vu le jour. De plus, la Grande salle du Centre culturel Aberdeen est utilisée comme tremplin par de nombreux artistes pour lancer leurs multiples productions. Que ce soit par les nombreux spectacles de danse ou démonstrations littéraires, en arts visuels, en art dramatique, en musique, en cinéma ou par des réceptions liées aux arts et à la culture et des conférences, la Grande salle a bien servit la communauté et le grand public.

Depuis le depart du Théâtre l’Escaouette en mai 2004, l’administration du Centre assume la gestion de la Grande salle. Les travaux de rénovations et de revitalisation du Centre s’appliqueront à redonner pleinement vie à cet espace multifonctionnel où domine l’expression d’une culture moderne et contemporaine.

Aujourd’hui, le Centre culturel Aberdeen constitue l’une des plus importantes infrastructures culturelles du Nouveau-Brunswick et de l’Acadie du Canada atlantique. Quotidiennement, ce sont quelques centaines de travailleurs culturels, d’artistes, de visiteurs et d’enfants de tout âge qui se côtoient dans un lieu où la création et la mise en valeur de l’art sont présentes partout. Le Centre continue à encourager les artistes de la région et présente un lieu incontournable à la vie culturelle de Moncton et de toute la région.